Far la Routo

“Sur les anciennes drailles de la transhumance”

Au long des 540km du GR69-LA ROUTO, des plaines de la Crau jusqu’aux prairies des Alpes, il existe des femmes et des hommes passionnés…

Des Bouches-du-Rhônes à la vallée de la Stura (Italie)

La Routo, de l’occitan far la routo (transhumer), est un projet franco-italien ayant pour objectif le développement des territoires autour de la pratique de la transhumance et de l’itinérance touristique.

Pour ce projet, nous avons proposé, écrit et réalisé une série de 4 films associés à un teaser, allant à la rencontre des hommes et des femmes qui “font la Routo”.

Financé par des fonds Européens et la Région Sud, il est coordonné par la Maison de la Transhumance, avec le soutien de l’Agence de Développement des Alpes de Haute Provence.

Lionel Escoffier | Eleveur

Lionel est « tombé dans la marmite » quand il été petit. Mais il est loin le temps où les producteurs de laine Mérinos d’Arles étaient appelés « Les Capitalistes »…  La révolution industrielle et la mondialisation ont eu raison des bénéfices du métier. Néanmoins, fidèle aux valeurs transmises par son grand-père, Lionel a décidé de relancer cette filière pour l’adapter aux réalités de la vie moderne.

Marie-Pierre | Bergère

Le pastoralisme est un histoire de passion. Et le berger est encore souvent associé à l’image ancestrale d’un homme à la cape et au chapeau. Pourtant, celle-ci a bien évolué avec le temps, laissant de plus en plus la place aux femmes. Marie-Pierre est l’une d’entre elle. Si elle est n’est devenue bergère qu’après un autre parcours de vie, sa passion pour les bêtes est née dans ses plus jeunes années.